Présentation.

Aller en bas

Présentation.

Message par Gérard Briffoteaux le Mer 02 Jan 2013, 21:45

Légitimiste ; Monarcho-gaulliste ; Anarcho-droitiste ; Catholique engagé.

Orientations politiques puisées dans les idées développées par les théoriciens de la "contre-révolution" et de la pensée chrétienne du XIXe siècle. Louis de Bonald, Joseph de Maistre, Fustel de Coulanges, Frédéric Le Play et Honoré de Balzac, entre autres, sont à la base de choix doctrinaux traditionalistes.

Auteurs de référence catholiques et traditionalistes du XXe siècle : Henry Bordeaux, René Bazin, Maurice Barrès, Paul Bourget, Étienne Gilson et Georges Bernanos.

Admiration pour : Jeanne d'Arc ; Charlotte Corday ; La Duchesse de Berry ; Vincent de Paul ; Charles de Gaulle ; James Dean ; Mère Térésa.
avatar
Gérard Briffoteaux
Roturier

Masculin
Balance Chèvre
Nombre de messages : 2
Age : 75
Localisation : Joigny
Affinités politiques : Conservateur - Légitimiste

http://lagazettemaillotine.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation.

Message par Mickaelus le Jeu 03 Jan 2013, 20:01

Bonsoir et bienvenue sur ce forum légitimiste, M. Briffoteaux.

Je vous remercie pour votre présentation qui nous donne comme un aperçu de vos opinions et de vos goûts, même si cela ne manque pas de m'interpeler pour être honnête. Je m'interroge notamment sur ce que vous pouvez bien vouloir dire par "monarcho-gaullisme", du fait que, à mon sens, le gaullisme n'est jamais qu'une reprise en mode mineur du bonapartisme républicain : comment est-ce que cela s'accorde avec le légitimisme que vous citez tout d'abord ? Pareillement, je ne comprends pas très bien les royalistes qui se revendiquent de l'anarchisme, même d'une manière diluée. C'est peut-être une manière de marquer son éloignement de toute centralisation et de l'emprise trop forte de l’État, mais enfin même en en revenant aux siècles passés, il a toujours existé des coutumes et des lois non écrites. Par contre il y a de bonnes pioches dans votre liste, comme Maistre, Bonald et Balzac - j'ai beaucoup lu ce dernier qui a un parcours idéologique assez atypique, mais j'ai beaucoup délaissé le XXe siècle quant au reste.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2689
Age : 35
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation.

Message par FLF_BZH le Jeu 03 Jan 2013, 20:16

Bienvenue parmi nous !

_________________
Potius mori quam foedari
Kentoc'h mervel eget bezañ saotret
avatar
FLF_BZH
Ecuyer

Masculin
Lion Chèvre
Nombre de messages : 71
Age : 27
Localisation : Bretagne

http://royalistesbretons.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation.

Message par Alain le Jeu 03 Jan 2013, 21:12

Je vous souhaîte un heureux voyage en ce forum, Monsieur Gérard!
Aprés, vous rencontrerez des gens, comme moi, qui prennent de Gaulle pour un "petit mec", et qui considérent l'anarchisme comme une chose pré-revolutionnaire puant le socialisme autoritaire et qui sont, de surcroît, athées.
Bon... J'ai vu que vous aimiez le Rock et Monsieur Eddy. Donc, nous allons nous entendre et nous "écouter", j'espère, mélodieusement depuis des traîts de sympathies partagés! C'est çà le plus important, aprés tout! Very Happy

Alain
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 680

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation.

Message par Lastic le Ven 18 Jan 2013, 11:19

Bienvenue Gérard !

_________________
Vera nobilitas virtute virescit - Droit quoiqu'il soit !
avatar
Lastic
Ecuyer

Masculin
Balance Chèvre
Nombre de messages : 111
Age : 27
Localisation : Duché de Bourbonnais
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation.

Message par Lorenz le Ven 18 Jan 2013, 14:24

Bienvenue. Je "plussoie" le commentaire de Mickaelus sur le monarcho-gaullisme et sur le reste aussi.

Revendiquons-nous plutôt des rois de France que des pâles copies fantasmées par des dirigeants républicains qui n'ont finalement servi que leur vanité. (Leur triste bilan en témoigne !)

Lorenz
Chevalier

Masculin
Bélier Chèvre
Nombre de messages : 241
Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation.

Message par Rodolphe von Thierstein le Ven 18 Jan 2013, 17:51

Soyez le bienvenu Gérard !

_________________
Plus fideli quam vitae-Foy, Croix et Roy.[i]
avatar
Rodolphe von Thierstein
Roturier

Masculin
Gémeaux Chien
Nombre de messages : 27
Age : 24
Localisation : Duché de Bourbonnais
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation.

Message par Mickaelus le Sam 19 Jan 2013, 20:20

Juste pour information : notre nouvel inscrit a eu quelques difficultés pour publier sa présentation, j'ai dû l'aiguiller un peu par messagerie, donc il ne faut pas nécessairement s'attendre à une réponse. Mais c'est toujours sympathique et appréciable que les lecteurs du forum prennent la peine de se présenter Smile .

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2689
Age : 35
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Pour répondre à Mickaelus et Calliope...

Message par Gérard Briffoteaux le Dim 20 Jan 2013, 19:39

Pour répondre à Mickaelus et Calliope, qui semblent bourrés de certitudes comme peuvent l'être les Orléanistes, j'ajouterai que :

le "légitimisme" est un mouvement politique français, né en 1830, en faveur du rétablissement de la royauté qui soutient la candidature de l'héritier des Capétiens, donc le chef de la maison de Bourbon. (c'est évident aussi pour l'un et l'autre... bien sûr !)

Farouche opposant au Bonapartisme et à l'Orléanisme, ce mouvement, né au début du XIXe siècle, a influencé et dirigé la politique française sous la Monarchie de Juillet qui a constitué un régime "Libéraliste & Conservateur". (Ce qui semble leur échapper).

Les convictions "légitimistes" ont été partagées par des écrivains ou des poètes romantiques célèbres et notamment : Lamartine, Hugo, Vigny, Chateaubriand bien sûr, Balzac, Barbey d'Aurevilly, Villiers de l'Isle-Adam, mais aussi par des orateurs très engagés Berreyer ou le journaliste Louis Veuillot dont le légitimisme était empreint d'un catholicisme militant !

On peut également s'interroger sur le lien qui apparaît en filigrane entre la légitimité traditionnelle, patinée durant des siècles d'histoire, et celle que le Général de Gaulle a créée en Juin 1940 (évident), et ensuite prolongée dans ses principes avec la Ve république ? La question mérite d'être posée...
avatar
Gérard Briffoteaux
Roturier

Masculin
Balance Chèvre
Nombre de messages : 2
Age : 75
Localisation : Joigny
Affinités politiques : Conservateur - Légitimiste

http://lagazettemaillotine.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation.

Message par Ordre naturel le Dim 20 Jan 2013, 21:11

Gérard Briffoteaux a écrit:Légitimiste ; Monarcho-gaulliste ; Anarcho-droitiste ; Catholique engagé.

Orientations politiques puisées dans les idées développées par les théoriciens de la "contre-révolution" et de la pensée chrétienne du XIXe siècle. Louis de Bonald, Joseph de Maistre, Fustel de Coulanges, Frédéric Le Play et Honoré de Balzac, entre autres, sont à la base de choix doctrinaux traditionalistes.

Auteurs de référence catholiques et traditionalistes du XXe siècle : Henry Bordeaux, René Bazin, Maurice Barrès, Paul Bourget, Étienne Gilson et Georges Bernanos.

Admiration pour : Jeanne d'Arc ; Charlotte Corday ; La Duchesse de Berry ; Vincent de Paul ; Charles de Gaulle ; James Dean ; Mère Térésa.

Il y a clairement un mur entre Joseph de Maistre, Bonald, Balzac et de l'autre côté Numa Denis Fustel de Coulanges et surtout Barrès.

Et je ne parlerais pas de Charles de Gaule.
avatar
Ordre naturel
Vicomte

Masculin
Capricorne Chat
Nombre de messages : 1079
Age : 102
Affinités politiques : Legitimiste/ Conservateur/ Traditionaliste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation.

Message par Ordre naturel le Dim 20 Jan 2013, 21:23

Gérard Briffoteaux a écrit:Pour répondre à Mickaelus et Calliope, qui semblent bourrés de certitudes comme peuvent l'être les Orléanistes, j'ajouterai que :

le "légitimisme" est un mouvement politique français, né en 1830, en faveur du rétablissement de la royauté qui soutient la candidature de l'héritier des Capétiens, donc le chef de la maison de Bourbon. (c'est évident aussi pour l'un et l'autre... bien sûr !)

Farouche opposant au Bonapartisme et à l'Orléanisme, ce mouvement, né au début du XIXe siècle, a influencé et dirigé la politique française sous la Monarchie de Juillet qui a constitué un régime "Libéraliste & Conservateur". (Ce qui semble leur échapper).

Les convictions "légitimistes" ont été partagées par des écrivains ou des poètes romantiques célèbres et notamment : Lamartine, Hugo, Vigny, Chateaubriand bien sûr, Balzac, Barbey d'Aurevilly, Villiers de l'Isle-Adam, mais aussi par des orateurs très engagés Berreyer ou le journaliste Louis Veuillot dont le légitimisme était empreint d'un catholicisme militant !

On peut également s'interroger sur le lien qui apparaît en filigrane entre la légitimité traditionnelle, patinée durant des siècles d'histoire, et celle que le Général de Gaulle a créée en Juin 1940 (évident), et ensuite prolongée dans ses principes avec la Ve république ? La question mérite d'être posée...

C'est une erreur de penser que le légitimisme est née en 1830, jusque là soit il y avait un souverain légitime soit il y avait tout simplement pas de roi, mais là en effet il y a eu un usurpateur donc il s'est constitué un mouvement legitimiste, pas avant un peu pour la même raison qu'il n'y a pas de mouvement actuellement pour que l'Ile de France soit à la France. Laughing

Et il y a légitimisme et légitimisme, c'est à dire qu'il y a simplement défendre un prétendant et défendre toute une tradition dont (j'ai bien dit dont) un roi légitime.

La monarchie de juillet libérale, si peu, il suffit de lire Frédéric Bastiat pour se rendre compte qu'elle l'était bien peu, et conservatrice je ne vois vraiment pas en quoi, vous pouvez m'éclairer?

Pour la question que vous posez, la cause de Charles de Gaule était légitime mais elle n'a pas de lien avec la succession, qui plus est Charles de Gaule est un générale de la république, si la France n'avait attaqué l'Allemagne en 1870 et surtout si elle n'avait pas défendu un criminel serbe en 1914 de toute évidence le républicain Hitler n'aurait jamais eu le pouvoir en Allemagne, d'ailleurs combien de référence à des auteurs révolutionnaires français dans ses livres contre aucune à des contre-révolutionnaires, le nazisme n'a été qu'une des conséquence de principe républicain (au sens révolutionnaire).

Et quand il a prit le pouvoir n'a il pas fait qu'achever en 1945 et 1946 lois commencés par le front populaire et achevé par Vichy voir uniquement commencé par cette dernière.

Soutenir la résistance de Charles de Gaule est une chose, le gaullisme en est une autre, ce sont des principes politiques fort différant du légitimisme.
avatar
Ordre naturel
Vicomte

Masculin
Capricorne Chat
Nombre de messages : 1079
Age : 102
Affinités politiques : Legitimiste/ Conservateur/ Traditionaliste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation.

Message par Mickaelus le Dim 20 Jan 2013, 22:13

Tout d'abord, je suis ravi de constater que je me suis trompé et que seul le premier message de notre inscrit a posé difficulté ! A propos de la remarque qui concerne Calliope et moi, je me flatte d'avoir quelques convictions effectivement, d'où l'existence de ce modeste forum, toutefois je ne saisis pas bien le rapport avec les orléanistes, qui se caractérisent justement, à mon sens, par une pensée passe-partout : beaucoup de leurs princes auraient été prêts à beaucoup de compromissions pour récupérer un trône.

Je rejoins Ordre naturel en ce qui concerne le légitimisme, dont la définition ou plutôt la dénomination a certes surgi par opposition à l'usurpation de Louis-Philippe. Nous sommes donc d'accord, M.Briffoteaux, quant à la date, mais il me semble que cela fait bien longtemps que le mot de légitimisme ne définit plus un simple parti, ou bien encore un mouvement, mais bien plutôt la fidélité aux institutions capétiennes qui ont construit la France dans leur ensemble. C'est en ce sens que nous pouvons qualifier Joseph de Maistre de penseur légitimiste par exemple. Si le légitimisme n'avait été qu'une opposition de type strictement politique, alors Maistre n'aurait pas mérité cette dénomination, lui qui ne donnait pas dans l'activité politicienne.

Il faut aussi s'entendre sur le régime de Louis-Philippe, à propos duquel je comprends les deux réactions précédentes. Il était sans doute "libéral" au sens où on parle du parti des Libéraux qui se trouvait à gauche dans la chambre des députés pendant la Restauration, mais pas libéral au sens où l'entend Ordre naturel effectivement, puisque c'est un régime qui conforte à sa façon la Révolution et ses principes. C'est là le gros problème terminologique qui veut que nous avons un même mot qui détermine des tendances contradictoires. Du reste, il me semble que les biographes récents insistent sur un certain côté autoritaire de Louis-Philippe - on peut au moins constater qu'il a plus usé de la répression que Louis XVI et Charles X, ce que certains écrivains républicains de l'époque comme Stendhal n'ont pas manqué de faire voir dans leur œuvre (je pense à Lucien Leuwen).

Les écrivains justement ! Des gens comme Lamartine et Hugo sont précisément des personnes dont le légitimisme a été très relatif et circonstanciel, c'est-à-dire qu'il y a eu quelques poèmes et puis plus rien, très rapidement, une fois la Restauration envolée. Il suffit de penser à la candidature déplorable de Lamartine à l'élection présidentielle de la seconde république, ou à la figure exclusivement républicaine que sera devenu Victor Hugo au fil du temps. J'avais d'ailleurs écrit un très rapide résumé de ce revirement sur mon blogue en réponse à une question :

Mickaelus a écrit:La carrière politique de Victor Hugo est assez complexe. En résumé, il est nommé Pair de France par Louis-Philippe en 1845 ; en 1848-1849, il siège à l'Assemblée à droite, puis à gauche en 1850. Il s'oppose en 1851 à la révision de la Constitution demandée par le président de la république Louis-Napoléon Bonaparte - pour lui permettre un second mandat que la Constitution de la Deuxième République ne permettait pas en l'état. Hugo fait partie des quelques députés qui tentent de résister au Coup d'Etat de Louis-Napoléon Bonaparte, qui deviendra empereur sous le nom de Napoléon III. C'est l'échec, Hugo s'exile et ne reviendra en France qu'à la chute du Second Empire, en 1870. Et c'est clairement à partir de là - l'exil - que Hugo devient une icône républicaine de gauche.

Idem pour Charles de Gaulle, on lit un certain nombre de royalistes qui, sur internet, nous affirment qu'il aurait eu des affinités royalistes dans son for intérieur. D'accord, mais où voit-on des manifestations de cette tendance présupposée ? Je sais bien qu'aujourd'hui, certains journalistes nous parlent allègrement de la Ve république comme d'une sorte de "monarchie républicaine" (ce pourquoi à gauche on rêve parfois d'une VIe république), mais enfin, je ne vois pas ce qu'il y a de monarchique dans un régime où la souveraineté est toujours au peuple et qui n'est pas héréditaire. Au pire, ce n'est jamais qu'un avatar terne de Bonaparte. Je suis encore une fois d'accord avec Ordre naturel, il y a eu une légitimité du combat de De Gaulle par rapport aux institutions de l'époque, mais cela n'occasionne pas de rapprochement avec les principes capétiens, ou bien j'ai vraiment raté quelque chose de l'histoire de ces dernières décennies.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2689
Age : 35
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation.

Message par Henry le Dim 20 Jan 2013, 23:00

Bonjour et bienvenue, Mr Briffoteaux
Je pense que cet éditorial donne une idée précise en temps et en mots
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Degaulle, un homme à parts.
avatar
Henry
Baron

Masculin
Gémeaux Serpent
Nombre de messages : 520
Age : 53
Localisation : Velay
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation.

Message par Alain le Lun 21 Jan 2013, 09:56

A lire: Dominique Venner " de Gaulle: La grandeur et le néant". Outre qu'on y apprend que l'icône intouchable de la république était un calamiteux militaire, Venner insiste sur son absence d'esprit visionnaire et sa vanité. Il est par contre dommage qu'il ne montre pas assez que de gaulle a fait de la France un Etat écrasant et omni-présent administrant une population de plus en plus médiocre et chatrée de ses appartenances civilisationnelles. Un double de Staline pour la politique intérieure en somme et qui a fait de la France un symétrique de la défunte URSS...

Alain
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 680

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum